Indian Ocean Times - l' information de l' ocean indien

Une nageuse comorienne en fuite condamnée à 8 mois de prison en Grande-Bretagne




Une nageuse comorienne en fuite condamnée à 8 mois de prison en Grande-Bretagne
Une jeune nageuse, Sihame Ali Ayouba, ayant participé aux Jeux olympiques de Londres, en août 2012, sous le drapeau des Comores, n'est pas rentrée avec sa délégation dans l'archipel après les compétitions.

En octobre dernier, la femme d'une vingtaine d'années est arrêtée par la police britannique alors qu'elle tente de rejoindre la France, en possession d'un faux passeport français.

Pour sa défense, Sihame Ali Ayouba explique avoir quitté prématurément le village olympique, pour fuir les Comores où elle devait être mariée à un homme polygame de 60 ans, après avoir été vendue par sa famille. Refuser cette union forcée équivaut selon elle à signer son arrêt de mort aux Comores.

La justice britannique s'est dit sensible aux déclarations de la jeune nageuse, mais a condamné Sihame Ali Ayouba à huit mois de prison ferme, assortis d'une expulsion vers les Comores à la conclusion de sa peine.

Les hommes de loi de la jeune fille comptent utiliser tous les recours juridiques possibles pour que le mariage forcé de Sihame Ali Ayouba aux Comores puisse lui permettre d'obtenir le droit d'asile en Grande-Bretagne.



Anli Saendou


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 3 Septembre 2017 - 09:13 Un vice-président sur tous les fronts

Vendredi 23 Septembre 2016 - 22:36 L'Union des Comores à Top Résa

Ile de La Réunion | Ile Maurice | Seychelles | Madagascar | Mayotte | Comores