Indian Ocean Times - l' information de l' ocean indien

Une commission nationale de sécurité routière à Maurice




Alors que 82 personnes ont trouvé la mort sur les routes de l'île Maurice depuis le début de l'année 2015, la cinquantaine de radars automatiques à l'arrêt depuis le 1er janvier dernier doivent être opérationnels durant la première semaine de septembre et flasher à nouveau les véhicules en excès de vitesse. 

Six radars mobiles sont actuellement en service sur les axes routiers les plus accidentogènes. 

Pour le ministre des Transports de Maurice, Nando Bodha, la sécurité est "une urgence nationale" alors que le mois de juillet a été particulièrement meurtrier sur les routes de l'île. 

De plus, une commission nationale sur la sécurité routière se réunira désormais tous les six mois et sera dirigée par le Premier ministre Sir Anerood Jugnauth. 

Un expert réunionnais a été également mandaté pour un an pour aider les autorités à combattre ce fléau. 40 nouveaux motards de la police seront aussi très prochainement affectés à la surveillance des autoroutes et verbaliseront sur les axes principaux les automobilistes qui ne respectent pas les limitations de vitesse. 

Pour rappel, des panneaux d'avertissement placés à 200 mètres avant les radars ainsi que des marquages au sol indiqueront aux automobilistes la présence des appareils de contrôle de vitesse. 

Repeints en jaune, les radars automatiques rétro-réfléchissants seront notamment visibles des conducteurs durant la nuit.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Novembre 2017 - 19:50 1ère édition du Vanilla Islands Pro Am Tours

Mercredi 13 Septembre 2017 - 20:55 Saudi Arabian Airlines arrive à Maurice

Ile de La Réunion | Ile Maurice | Seychelles | Madagascar | Mayotte | Comores