Indian Ocean Times - l' information de l' ocean indien

Seychelles : Un partenariat en discussion autour d'un label africain pour le tourisme entre l'OMT et l'Union africaine




Le ministre du Tourisme et de la Culture des Seychelles et président des îles Vanille, Alain Saint-Ange
Le ministre du Tourisme et de la Culture des Seychelles et président des îles Vanille, Alain Saint-Ange
L'Organisation mondiale du Tourisme (OMT) et l'Union africaine pourraient signer dans quelques mois un partenariat autour d'un label africain pour le tourisme dans le sillage de la réunion sur le tourisme en Afrique qui s'est tenue les 13 et 14 mars 2014 aux Seychelles.

La réunion avait pour objectif le développement d'un tourisme durable sur le continent africain.

Trois ministres africains du Tourisme (Gabon, Gambie et Afrique du Sud) aux côtés de représentants de l'Union africaine et de la directrice pour l'Afrique au sein de l'OMT, la seychelloise Elsia Grandcourt, ont également participé aux travaux au cœur de l'archipel.

Le ministre du Tourisme et de la Culture des Seychelles et président des îles Vanille, Alain Saint-Ange, a ainsi présidé les discussions dans le cadre de l'Agenda 2063 pour l'Afrique permettant à terme aux populations locales de bénéficier des retombées du secteur touristique.

Le ministre du Tourisme et de la Culture des Seychelles et président des îles Vanille, Alain Saint-Ange, a notamment proposé, à la clôture de l'atelier de travail, la mise en place d'un label Afrique pour le tourisme sur le continent et qui vise à renforcer la coopération entre l'Organisation mondiale du Tourisme et les Etats africains.

"Le continent africain a besoin d'un label tourisme propre à l'Afrique. Nous avons besoin de ce label qui fera la promotion de notre région lors des foires touristiques à l'international. Nous avons aussi besoin de ce label pour travailler main dans la main avec l'Organisation mondiale du tourisme et cela contribuera à accroître notre visibilité et nous rendre plus pertinents dans le monde du tourisme", a  mis en avant dans son intervention le ministre du Tourisme et de la Culture des Seychelles et président des îles Vanille, Alain Saint-Ange.

De son coté, Elsia Grandcourt, directrice pour l'Afrique au sein de l'Organisation mondiale du Tourisme a soutenu cette proposition et également approuvée par l'ensemble des participants de l'Union africaine présents aux Seychelles.

Jean-Paul Adam, le ministre des Affaires étrangères des Seychelles a évoqué pour son part un label touristique africain fort, qui réunira autour de lui "tous les efforts nationaux et régionaux existants".



Laurent Chinaud

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 29 Octobre 2016 - 11:15 Le créole comme facteur d'unité

Ile de La Réunion | Ile Maurice | Seychelles | Madagascar | Mayotte | Comores