Indian Ocean Times - l' information de l' ocean indien

Seychelles : Accord stratégique commercial entre Air Seychelles et Alitalia




La compagnie aérienne nationale de l'archipel, Air Seychelles, a signé au début du mois d'août un rapprochement commercial avec la compagnie transalpine Alitalia via un partage des codes* de vols.

Les passagers d’Alitalia et d'Air Seychelles - détenue à 40% de son capital par la compagnie d'Abu Dhabi, Etihad Airways - pourront ainsi utiliser un seul billet entre Rome, Milan et Venise pour rejoindre les Seychelles et pareillement au départ et l'arrivée de l'aéroport d'Abu Dhabi.

Cinq vols hebdomadaires d'Alitalia assurant la liaison entre Rome et Abu Dhabi et dix 10 vols en correspondance vers Milan via Rome ainsi que les 12 vols également en correspondance vers Venise via Rome sont concernés par le partage de code share.

7 vols d'Air Seychelles entre Abu Dhabi et l'île de Mahé et les 47 vols reliant chaque semaine l'île de Mahé à l'île Praslin font aussi partie du nouvel accord commercial entre les deux compagnies aériennes.

Pour le directeur général d’Air Seychelles Manoj Papa, "l’Italie est le troisième marché européen des Seychelles après l’Allemagne et la France, et cet accord renforce les connexions de voyages d’affaires et de loisirs entre nos deux pays".

Pour rappel, la compagnie aérienne nationale de l'archipel, Air Seychelles, a publié le 10 avril dernier ses résultats financiers pour l'année 2013 avec une deuxième année successive de rentabilité.

Les bénéfices nets d'Air Seychelles ont progressé en 2013 de 171% et ont atteint 2,17 millions d'euros dans le sillage de revenus chiffrés à 64 millions d'euros.

Air Seychelles a ainsi transporté 352.474 passagers en 2013, dont 195.857 voyageurs à l'international (+100%) et 156.617 sur les lignes intérieures (+9%).

* Le partage de code share est basé sur des accords commerciaux passés entre différents transporteurs aériens.

Le partage de code ou coexploitation des vols est une coopération entre compagnies aériennes qui permet l’exploitation d’une destination par plusieurs transporteurs.

L'une des compagnies aériennes est chargée d’effectuer directement le vol et l'autre compagnie, son partenaire sur la destination choisie, a le droit de vendre des places sur ce vol avec son propre code international de compagnie aérienne.




Laurent Chinaud

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 29 Octobre 2016 - 11:15 Le créole comme facteur d'unité

Ile de La Réunion | Ile Maurice | Seychelles | Madagascar | Mayotte | Comores