Indian Ocean Times - l' information de l' ocean indien

Mayotte : Un arrêté préfectoral interdit désormais la chasse sous-marine et la récolte des végétaux marins dans le lagon




Un récent arrêté préfectoral datant du 20 mai 2014 interdit désormais "la chasse sous-marine et la récolte des végétaux marins dans le lagon de Mayotte", et ce, pour préserver les ressources halieutiques.

L’arrêté pris à titre expérimental définit la chasse sous-marine comme "la capture d'animaux marins, de coquillages et de crustacés, en action de nage".

La récolte de végétaux marins est aussi caractérisée comme "la capture de végétaux marins par quelque procédé que ce soit", comme le rapporte le journal France Mayotte. Ce qui rend également impossible la pêche dans le lagon via palmes, masque et tuba.

Il est donc aujourd'hui répréhensible de commercialiser ou de vendre en porte-à-porte le produit de la pêche issu de la chasse sous-marine à Mayotte comme les langoustes.

Pour rappel, le lagon de Mayotte, est "un des plus grands et plus beaux lagons du monde" comme le clament haut et fort les responsables du Tourisme de l'île de Mayotte.

Ceinturé d’une barrière de récifs de 195 kilomètres de long, le lagon de Mayotte présente aussi une deuxième barrière à l'intérieur de ses eaux, un phénomène géologique d'une extrême rareté.

Le décret du 18 janvier 2010 a également ouvert la voie au premier Parc naturel marin créé en Outre-mer sur 68.381 km2 avec l'immense lagon mahorais, couleur bleu turquoise de 1.100 km2, où 250 variétés de coraux et 2.300 espèces marines cohabitent, dont les majestueuses tortues marines.



Assani Badrudin

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 30 Mars 2018 - 07:00 11 bonnes raisons de visiter Mayotte

Jeudi 29 Mars 2018 - 16:44 Le lagon, atout n°1 de Mayotte

Ile de La Réunion | Ile Maurice | Seychelles | Madagascar | Mayotte | Comores