Indian Ocean Times - l' information de l' ocean indien

Maurice : Une plainte en cour suprême si le receveur blessé durant l'accident de Sorèze n'obtient pas réparation




Photo lemauricien.com
Photo lemauricien.com
Le receveur gravement blessé durant le terrible accident d'autobus de la Compagnie nationale de transport (CNT), le 3 mai 2013 à Sorèze dans la région de Pailles, dans le Nord-Ouest de l'île Maurice, et qui a causé la mort de 10 personnes et fait 43 blessés, réclame officiellement à ses employeurs la somme de 15 millions de roupies (365.853 euros) au travers d'une mise en demeure de payer adressée à la CNT.

Le receveur compte aussi loger une plainte en cour suprême s’il n'obtient pas, de la part de la CNT, réparation pour les dommages moraux et physiques subis, comme le rapporte le journal Le Défi Quotidien.

Il soutient ainsi que la Compagnie nationale de transport a failli dans son obligation de veiller à la sécurité de ses employés dans l'exercice de leur travail, avec un système de freinage de l'autobus accidenté qui était défectueux le jour du drame.

Le receveur affirme notamment qu'avec le conducteur mort en héros dans l'accident, ils n'avaient cessé d'alerter à plusieurs reprises leurs supérieurs hiérarchiques sur le mauvais état du système de freinage de l'autobus de type Blue Line.

Pour rappel, le receveur avait déclaré lors de son interrogatoire à la police au début du mois de juin 2013, que l'autobus mis en cause dans l'accident mortel de Sorèze avait subi des problèmes majeurs et répétés au niveau des freins, et ce, à partir de la mi-décembre 2012.




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 7 Août 2018 - 14:19 AfrAsia Bank Sustainability Summit

Vendredi 6 Juillet 2018 - 15:09 Constance Prince Maurice Football Challenge Cup

Ile de La Réunion | Ile Maurice | Seychelles | Madagascar | Mayotte | Comores