Indian Ocean Times - l' information de l' ocean indien

Maurice : Une coopérative de pêcheurs veut ramener dans ses filets 13.000 tonnes de poissons par mois




Une coopérative de pêcheurs artisanaux a décidé de se doter d'un nouvel outil de travail moderne, avec l'acquisition d'un bateau de 17 mètres de long baptisé le Serenity, et qui devrait leur permettre de ramener 13.000 tonnes de poissons par mois.

Mais avant que ce projet ne devienne réalité dans les eaux poissonneuses peu profondes des bancs de pêche de Nazareth et Saya de Malha, avec une sortie mensuelle de 10 jours programmée sur zone, la coopérative est en attente de déblocage de fonds de près de deux millions de roupies (48.780 euros) sous forme de prêts nécessaires pour "l'assurance, l'achat de carburant et les équipements additionnels".

L'octroi du permis d'exploitation de pêche ne leur a pas été aussi encore accordé et le bateau le Serenity est toujours positionné à l'arrêt dans la rade de Trou-Fanfaron.

"Il y a 2.600 pêcheurs artisanaux à Maurice. Notre but est de les faire quitter le lagon... Malheureusement, les pêcheurs n'ont pas les moyens d'aller pêcher sur les bancs, d'où cette initiative", souligne Eric Mungur, président du Mouvement pour l'autosuffisance alimentaire qui collabore au projet.

Eric Mungur déplore l'appauvrissement des lagons, avec des professionnels de la mer qui ne rapportent dans leurs filets que 3 kilos de poissons en moyenne par pêcheur, comme le rapporte le journal L'Express de l'île Maurice.

"On ne mange pas assez de poissons à Maurice et nos pêcheurs s'appauvrissent. C'est une contradiction quand on voit tant de bateaux européens exploiter nos eaux territoriales", précise amer Eric Mungur, président du Mouvement pour l'autosuffisance alimentaire.




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 7 Août 2018 - 14:19 AfrAsia Bank Sustainability Summit

Vendredi 6 Juillet 2018 - 15:09 Constance Prince Maurice Football Challenge Cup

Ile de La Réunion | Ile Maurice | Seychelles | Madagascar | Mayotte | Comores