Indian Ocean Times - l' information de l' ocean indien

Maurice : Une association demande au Premier ministre de durcir la loi actuelle contre les pratiques de sorcellerie sur l'île




Photo lexpress.mu
Photo lexpress.mu
Une association mauricienne milite activement depuis quelques semaines sur le terrain contre la pratique récurrente selon elle de la sorcellerie à Maurice de la part des longanis(1).

L'association expose ainsi depuis le milieu de la semaine à Port-Louis des objets liés aux pratiques de sorcellerie sur l'île qu'elle dénonce avec force et a aussi dans le même temps lancé une pétition adressée au Premier ministre pour l'exhorter à renforcer plus sévèrement la loi en vigueur actuellement.

Selon le Code pénal mauricien, toute personne reconnue coupable d'actes de sorcellerie est passible d'une peine maximale d'emprisonnement d'un mois de prison et de 2.000 roupies(2) d'amende, comme le rappelle le journal Le Défi Quotidien.

"Nous demandons au Premier ministre de durcir cette loi, car le fléau de la sorcellerie fait des victimes dans toutes les couches sociales. Seul le Premier ministre peut fin à ces pratiques occultes en amendant la loi", explique le président de l'association.

(1) Nom donné aux sorciers à l'île Maurice
(2) Un euro équivaut environ à 41 roupies




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 7 Août 2018 - 14:19 AfrAsia Bank Sustainability Summit

Vendredi 6 Juillet 2018 - 15:09 Constance Prince Maurice Football Challenge Cup

Ile de La Réunion | Ile Maurice | Seychelles | Madagascar | Mayotte | Comores