Indian Ocean Times - l' information de l' ocean indien

Maurice : Pour la mère de la fillette un temps poursuivie pour meurtre, sa fille "a été traitée comme une criminelle"




Photo maison familiale à Forest-Side dans la région de Curepipe - lexpress.mu
Photo maison familiale à Forest-Side dans la région de Curepipe - lexpress.mu
Alors que la fillette âgée de 10 ans qui a mortellement poignardé l'ami de son père a retrouvé la liberté vendredi dernier, et ce, sans qu'aucune poursuite judiciaire ne soit engagée à son encontre, la mère de l'enfant confiée pour l'instant à sa tante est revenue sur la douleur qui est la sienne.

"Notre fille n'est pas une criminelle. Elle a agi en légitime défense. Cet homme a commis des attouchements sur elle. Il s'est mal comporté", clame haut et fort la mère de la fillette aux côtés de son époux, rapportant aussi la gentillesse et le calme de l'enfant.

"C'est horrible ! Je n'aurais jamais imaginé vivre un tel drame. Ma fille a été traitée comme une criminelle. C'est dur pour une mère d'être loin de son enfant. J'espère qu'elle ne sera pas traumatisée à vie. Je lui ai parlé vendredi soir. Elle a peur, mais elle est contente d'être libre", souligne également la mère de la fillette qui ne souhaite qu'une seule chose que son enfant "oublie ce cauchemar et arrive à mener une vie normale".

Pour rappel, la fillette a tué à l'aide d'un couteau de cuisine, mercredi dernier, l'ami de son père après une nouvelle avance sexuelle de la part de ce dernier âgé de 52 ans, comme le relate le journal Le Défi Quotidien.

L'homme d'une cinquantaine d'années pratiquait également souvent le voyeurisme lorsque l'enfant prenait sa douche, selon les premières déclarations de la fillette aux enquêteurs et aurait commis des attouchements sexuels sur la fillette.

L'ami de son père habitait chez les parents de la fillette à Forest-Side dans la région de Curepipe.

Averti néanmoins par la fillette des agissements de son ami, le père de famille lui avait demandé de quitter sa maison avant que ce dernier ne revienne 4 mois plus tard.

Le soir du drame, la victime aurait à nouveau eu des paroles déplacées à l'égard de la fillette qui lui aurait jeté dessus une télécommande n'ayant pas apprécié les mots prononcés.

L'homme ne laisse pas passer le geste et gifle l'enfant.

La fillette se rend alors dans la cuisine et se saisit d'un couteau avant de revenir au salon poignarder mortellement l'homme.




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 7 Août 2018 - 14:19 AfrAsia Bank Sustainability Summit

Vendredi 6 Juillet 2018 - 15:09 Constance Prince Maurice Football Challenge Cup

Ile de La Réunion | Ile Maurice | Seychelles | Madagascar | Mayotte | Comores