Indian Ocean Times - l' information de l' ocean indien

Maurice : Pas de vrai rasta dans l'île selon un historien




L'historien Benjamin Moutou et ancien membre de la Commission Justice et Vérité qui a étudié la période de l'esclavage dans l'île a lancé un pavé dans la mare dans le sillage de la récente revendication du mouvement rastafari auprès des autorités pour dépénaliser le cannabis à Maurice.

Selon l'historien mettre en relation le rastafarisme et l'esclavage n'a aucun sens, car les esclaves africains qui ont débarqué sur l'île au 17e siècle ont devancé le mouvement rastafari datant d'après 1918.

Aucun rasta à Maurice ne peut donc avoir un lien avec le mouvement rastafari soutient Benjamin Moutou, comme le relate le journal Le Défi Quotidien.

"Ceux qui le prétendent sont des descendants d'esclaves qui se sont laissés pousser les cheveux et qui ont adhéré à un mouvement contemporain", assène l'historien et qui affirme aussi qu'Hailé Sélassié, empereur d'Ethiopie, à l'origine du mouvement rastafari est un empereur africain qui s'est autoproclamé dieu des rastas.

Sur le sujet de la dépénalisation du cannabis, appelé localement gandia, l'historien Benjamin Moutou dénonce également une "idée complètement absurde".

"Ils veulent que l'Etat légalise une drogue pour s'adonner à des activités illicites. De plus, tous les médecins travaillant dans des établissements psychiatriques vous diront que 50% de leurs patients sont devenus fous à cause de ce produit dangereux", précise Benjamin Moutou.




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 7 Août 2018 - 14:19 AfrAsia Bank Sustainability Summit

Vendredi 6 Juillet 2018 - 15:09 Constance Prince Maurice Football Challenge Cup

Ile de La Réunion | Ile Maurice | Seychelles | Madagascar | Mayotte | Comores