Indian Ocean Times - l' information de l' ocean indien

Maurice : Le gouvernement invité à prendre en charge la scolarité des enfants handicapés




Photo lexpress.mu
Photo lexpress.mu
Les neuf écoles privées, accueillant gratuitement des enfants handicapés âgés de 6 à 16 ans, sont toujours menacées de fermeture prochaine à l'horizon de janvier 2014.

Depuis avril 2013, l'association de parents d'enfants inadaptés de l'île Maurice (APEIM), en charge de la gestion de ces établissements spécialisés à l'île Maurice interpelle le gouvernement mauricien sur le manque de moyens financiers à leur disposition.

Et aujourd'hui même si le budget 2014 alloué aux structures spécialisées a augmenté de plus de 50%, pour l'APEIM par la voix de son secrétaire, Yves Giraud, c'est à l'Etat "d'assumer ses responsabilités envers tous ses citoyens, les handicapés mentaux y compris".

"Des associations telles l'APEIM continuent à oeuvrer à la place du ministère" alors que "l'éducation gratuite est un droit fondamental", soutient le secrétaire de l'APEIM.

"Le ministère dispose de tous les moyens financiers qu'il lui faut pour assurer lui-même l'éducation de tous les enfants handicapés mentaux dans les écoles de l'Etat", assure Yves Giraud.

Si aucune solution n'est trouvée entre les parties prenantes dans ce dossier, quelque 257 enfants se retrouveront prochainement sans établissement adapté pour les recevoir et une cinquantaine d'encadrants travaillant à leurs côtés, devront également pointer au chômage.

Pour rappel, le gouvernement mauricien gère déjà deux écoles publiques à l'île Maurice, pouvant recevoir des enfants handicapés.




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 7 Août 2018 - 14:19 AfrAsia Bank Sustainability Summit

Vendredi 6 Juillet 2018 - 15:09 Constance Prince Maurice Football Challenge Cup

Ile de La Réunion | Ile Maurice | Seychelles | Madagascar | Mayotte | Comores