Indian Ocean Times - l' information de l' ocean indien

Maurice : Immersion au coeur de l'histoire marine au travers de bateaux miniatures




Vaisseau amiral français, Le Soleil Royal (1669)
Vaisseau amiral français, Le Soleil Royal (1669)
Implanté au coeur de Goodlands, dans le Nord de l'île Maurice, et à quelques encablures de Grand-Baie, Historic Marine reproduit à l'identique des célèbres bateaux en miniature se basant sur les plans originaux d'époque.

Historic Marine draine, depuis le début des années 1980, dans son sillage la fabrication minutieuse et la commercialisation de somptueuses maquettes de bateau où la précision du plus petit détail devient un art à l'état pur.

La clientèle de passionnés venue du monde entier affluent pour passer commande de ces pièces de musée au travail d'orfèvre.

D'illustres anciens vaisseaux de guerre avec pont, mâts, voiles, noeuds, canons, sculptures et d'autres navires contemporains affichent ainsi fièrement leur histoire marine aux visiteurs qui franchissent les portes d'Historic Marine pour un voyage initiatique au cœur de plusieurs siècles de navigation des quatre coins de la planète pour collectionneurs ou simples néophytes de passage.

Plusieurs joyaux - Le Soleil Royal (1), Le Victory (2), La Confiance (3), et le Saint-Géran (4) - vous plongent corps et âme dans les histoires d'océan et de périple au long cours qui ont bercé l'enfance de tout un chacun...

(1) Le Soleil Royal (1669) : Vaisseau amiral français, avec une puissance de feu de 104 canons, qui s'est illustré au cœur des deux grandes batailles navales qui ont eu lieu dans la Manche lors la guerre de la Ligue d'Augsbourg.

(2) Le Victory (1765) : Navire trois-mâts armé de 104 canons pouvant accueillir un équipage de 350 hommes. En 1805, au coeur de la bataille de Trafalgar, Le Victory était le bateau amiral du capitaine britannique Nelson. C'est sous le commandement de ce dernier que le Victory s'opposa aux vaisseaux de l'Amiral français Villeneuve, le Bucentaure et le Redoutable. La bataille de Trafalgar scella définitivement le sort de l'Empire napoléonien.

(3) La Confiance (1799) : Frégate de 18 canons de 39 mètres de long et connue pour avoir été dirigée par le célèbre corsaire français, Robert Surcouf, qui n'a cessé d'attaquer les marines marchandes et militaires britanniques. En octobre 1800, avec la Confiance, Robert Surcouf s'empare du Kent dans le Golfe du Bengale. Suite à cette prise de choix, l'Angleterre mettra à prix la tête du corsaire de Saint-Malo.

(4) Le Saint-Géran (1736) : Ce célèbre navire du 18e siècle de la Compagnie des Indes orientales dont le nom a été immortalisé par Bernardin de Saint-Pierre dans son roman "Paul et Virginie" était doté de 23 canons, avec un tirant d'eau de 600 tonneaux.
Le Saint-Géran qui emmenait à son bord un équipage de 149 hommes, 13 passagers, ainsi que plusieurs esclaves fit naufrage le 17 août 1744 dans le Nord-Est de l'île Maurice.





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 7 Août 2018 - 14:19 AfrAsia Bank Sustainability Summit

Vendredi 6 Juillet 2018 - 15:09 Constance Prince Maurice Football Challenge Cup

Ile de La Réunion | Ile Maurice | Seychelles | Madagascar | Mayotte | Comores