Indian Ocean Times - l' information de l' ocean indien

Madagascar : Les voleurs de zébus bientôt considérés comme des terroristes par la loi malgache




Madagascar : Les voleurs de zébus bientôt considérés comme des terroristes par la loi malgache
Alors que les voleurs de zébus (dahalo) ont subi de lourdes pertes depuis ces derniers jours, dans la région de Fort Dauphin, dans le Sud de Madagascar, avec plus d'une centaine de dahalo tués par des villageois ainsi que 37 dahalo abattus par des gendarmes, le ministre de l'Intérieur, Florent Rakotoarisoa, veut définitivement éradiquer les voleurs de zébus dans la Grande Ile.

Florent Rakotoarisoa a rappelé que son ministère planche ainsi sur un prochain texte de loi qui permettrait la qualification de "terroristes" à l'encontre des dahalo et qui pourraient être condamnés à de lourdes peines forcément dissuasives, comme le relate madagascar-tribune.com.

Les voleurs de zébus lourdement armés, lors de leurs razzias, ont multiplié les attaques à l'encontre des troupeaux de bovins dans la région de Fort Dauphin, avec plus de 4.700 boeufs volés depuis le début de l'année 2013.

Pour rappel, à la fin du mois de décembre dernier, le gouvernement de la Transition a stoppé l'opération Tandroka (Ndlr : prendre le taureau par les cornes), débutée en septembre 2012 contre les dahalo.

La cavale de Remenabila, chef historique des dahalo et considéré comme l’ennemi public n°1 se poursuit dans la région de Fort Dauphin.

Le vol de zébus provient de vieilles traditions ancestrales malgaches toujours fortement ancrées dans l'arrière-pays.

Représentant symboliquement la virilité avant le mariage, des bandes mafieuses l'ont ainsi détourné de son sens premier, pour le remplacer par un trafic criminel très lucratif.



Antso Rajaona

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 30 Juillet 2018 - 09:40 Tsaradia prend son envol

Mercredi 15 Novembre 2017 - 19:22 Nouveau service financier via mobile

Ile de La Réunion | Ile Maurice | Seychelles | Madagascar | Mayotte | Comores