Indian Ocean Times - l' information de l' ocean indien

La Réunion, réforme du transport médical "C'est la mort de la profession de taxiteur"




Ce matin, le président de la fédération régionale des taxis indépendants, Hugues Atchy, a déposé une motion à la Préfecture de Saint-Denis pour que ne soit pas mis en application l'article 44 de la loi de financement de la Sécurité sociale. Cet article prévoit la modification du transport assis professionnalisés - transports de malades assis - en permettant le lancement d'appels d'offres. Hugues Atchy y voit un risque pour la profession de taxiteur à la Réunion. Ce dépôt de motion se fait en marge d'une grande mobilisation nationale des taxis indépendants.

"On a souhaité déposer une motion pour alerter les politiques et le gouvernement sur la situation des taxiteurs à la Réunion. Cette motion fait suite à l'adoption de la loi de financement de la Sécurité sociale qui prévoit à travers l'article 44 la mise en place d'appels d'offres pour le transport de malades assis", explique Hugues Atchy. En clair, le président de la fédération régionale des taxis indépendants craint que les appels d'offres ne "profitent qu'aux grands groupes" au détriment des indépendants.

"Sur 535 taxis à la Réunion, près de 300 ont une convention signée avec la Sécurité sociale pour transporter ces malades. Si demain matin, le décret est promulgué, beaucoup de taxiteurs vont rester sur le carreau", ajoute-t-il. Hugues Atchy craint la disparition de milliers d'emplois au niveau national avec un fort impact au niveau local.

"On ne veut pas que le transport de malades assis se fasse en appels d'offres. La Réunion a une contrainte spécifique, nous sommes une île et il n'y a pas de département autour. C'est le gagne pain des taxiteurs à la Réunion, et si aujourd'hui le décret est mis en place, c'est la mort de la profession", conclut-il.

La motion a été déposée ce matin à la préfecture. Le préfet, Jean-Luc Marx, a assuré qu'il remonterait l'information auprès du gouvernement, selon Hugues Atchy. En attendant, le président de la fédération régionale des taxis indépendants entend alerter les parlementaires réunionnais sur la situation pour qu'un amendement spécifique soit pris pour les DOM.

Source : http://www.zinfos974.com



Julien Delarue

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 12 Octobre 2018 - 07:18 Nxse Paris

Ile de La Réunion | Ile Maurice | Seychelles | Madagascar | Mayotte | Comores