Indian Ocean Times - l' information de l' ocean indien

La Réunion: Une charte qui remet en cause la culture des goyaviers



Le goyavier, emblème de la Plaine des Palmistes et qui figure désormais dans les traditions locales au même titre que le letchi ou le longani, se voit menacé par un projet de charte de bonnes pratiques de l'Etat.


La Réunion: Une charte qui remet en cause la culture des goyaviers
Le goyavier, espèce résistante et à caractère envahissante, a été décrété par le spécialiste Sud-africain Ian Mac Donald comme : "une plante invasive qui constitue une grande menace pour la biodiversité", annonce le Quotidien. Elle est l’espèce envahissante qui couvre la plus grande surface de l’île.

La charte des bonnes pratiques souhaite restreindre et délimiter les parcelles de production du fruit. Ce projet de charte initié par l’Etat découle de la charte du Parc national, qui veut enrayer la prolifération d’espèces envahissantes avec les différents partenaires institutionnels (Etat, Région, ONF, Département, Parc National). 

Les planteurs de goyaviers ne l’entendent pas de cette oreille et font de la résistance pour que ce projet ne soit pas adopté. Plus de 60 producteurs de goyaviers sont recensés dans l’île. Ils jugent que cette charte signerait "l'arrêt de mort" de la production de goyaviers.

Jean-Yves Minatchy, le président de la Chambre d’agriculture, se positionne lui aussi contre la charte de bonne pratique qu’il juge être un moyen de rendre les agriculteurs coupables de cultiver une peste végétale. 

Source : http://www.zinfos974.com



Anne Pajaniandy

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 12 Octobre 2018 - 07:18 Nxse Paris

Ile de La Réunion | Ile Maurice | Seychelles | Madagascar | Mayotte | Comores