Indian Ocean Times - l' information de l' ocean indien

La Réunion : Saint-Denis, plus d'un millier de personnes défilent contre le mariage homosexuel




La Réunion : Saint-Denis, plus d'un millier de personnes défilent contre le mariage homosexuel
"Pas de politiques ni de religieux au premier rang !". Tel est le mot d'ordre donné par Clément Ah-Line, président du collectif "Tous pour le mariage homme-femme" juste avant de commencer le défilé entre le Jardin de l'Etat et le Barachois. Le collectif fait attention à son image et les différentes personnalités, qui ont visiblement compris le message, se trouvent plus bas dans le cortège.

Au premier rang, donc, des hommes, des femmes et des enfants... C'est la famille que ces citoyens sont venus défendre. Et la loi du mariage pour tous qu'ils sont venus combattre : Ils demandent le retrait du projet de loi préparé par le gouvernement Ayrault. 

"Une très belle journée pour la famille"

Le code couleur a été respecté : la plupart des manifestants sont habillés de blanc. Combien sont-ils ? Si les organisateurs revendiquent être "plus de 5.000", la police a dénombré "un peu plus d'un millier" de manifestants. "C'est une très belle journée pour la famille et pour l'enfant", explique Clément Ah Line. "Ce n'est pas l'église" qui organise "ce sont des citoyens", précise-t-il.

"Ce n'est pas un collectif religieux, ni politique, c'est une manifestation qui prend toute la société réunionnaise", affirme Monseigneur Gilbert Aubry. "Si ce projet de loi passe, on va modifier le livret de famille", s'inquiète-t-il. On croise aussi quelques hommes politiques comme la maire de Bras-Panon, Daniel Gonthier,  l'ex-député René-Paul Victoria, ou encore le nouveau candidat à la mairie de Saint-Denis, Gino Ponin Ballom. Jean-Jacques Morel, avocat et membre de l'UMP, aussi. Le FN, qui avait appelé à rejoindre la manifestation, se fait discret. Moins attendue, la présidente du Conseil général Nassimah Dindar était également présente.

La Réunion : Saint-Denis, plus d'un millier de personnes défilent contre le mariage homosexuel
"Touche pas à mon code civil"

Beaucoup de familles sont venues, comme celle de Nadine, qui a emmené ses enfants. "Il y a des bornes qu'il ne faut pas dépasser. Quels repères auront nos enfants si cette loi passe ?", s'inquiète cette catholique. Ses enfants acquiescent. Un peu plus loin, on discute avec Nicolas, 15 ans, venu avec ses parents. "Il faut rester comme la nature a été faite au début", explique-t-il, en soulignant que c'est lui qui a décidé de manifester.

Le cortège défile jusqu'au Barachois, sans problèmes. Aucune contre-manifestation n'a été organisée et les anti "mariage pour tous" ont la rue pour eux. Ils entonnent des slogans comme "Touche pas à mon code civil" ; "Un papa, une maman, des enfants" ; ou encore "Sauvons l'avenir de nos enfants, sauvons l'avenir de l'humanité".

"Nous n'allons pas baisser les bras", s'exclame Clément Ah Line, qui indique que d'autres mobilisations seront organisées.

Source : http://www.zinfos974.com




Gabriel Kenedi

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 12 Octobre 2018 - 07:18 Nxse Paris

Ile de La Réunion | Ile Maurice | Seychelles | Madagascar | Mayotte | Comores