Indian Ocean Times - l' information de l' ocean indien

La Réunion : Saint-Denis, Gino Ponin-Ballom candidat aux municipales en 2014




La Réunion : Saint-Denis, Gino Ponin-Ballom candidat aux municipales en 2014
Gino Panin-Ballom sera candidat en 2014 aux municipales de Saint-Denis. Lui qui a créé son parti "Rassemblement Respect Réunion - La Nouvelle Droite", en 2010, compte bien à nouveau tenter sa chance dans le chef lieu.

"Oui je suis candidat aux élections municipales de 2014 à Saint-Denis. Je suis sur le terrain et je sens que les Dionysiens comptent sur nous", explique l'actuel adjoint au maire, Gilbert Annette et conseiller général. Il s'appuie sur les précédents scrutins, rappelant qu'en 2008, "contre toute attente des observateurs, nous étions arrivés en troisième position, malgré très peu de moyens". Il avait ensuite été candidat aux européennes, puis aux régionales dans la liste d'André Thien Ah Koon.

Le leader de RRR s'est montré évasif sur le projet qu'il entend défendre : "Je ne vais pas abatttre me cartes maintenant", dit-il. Tout juste explique-t-il qu'il va proposer un projet "pour que les Dionysiens soient fiers d'être Dionysiens" et rappelle que "dans un contexte de crise, on doit présenter un projet adapté", en rapport avec les moyens du moments.

Gino Ponin-Ballom refuse pour le moment d'évoquer le bilan de Gilbert Annette. "Nous avons un accord avec Gilbert Annette. On ne dit rien sur la gestion municipale jusqu'à 2014", explique le troisième adjoint de la Ville de Saint-Denis.

"Dans mon coeur, je suis et je reste UMP"

Le nouveau candidat aux municipales a tenu à faire ce qu'on pourrait nommer un appel du pied à l'UMP, pourtant embourbé dans la plus grande crise de son histoire. Lui qui avait été exclu du parti explique :  "Je reste à droite et dans mon coeur je suis UMP et je reste UMP". Il confie que s'il avait voté pour la présidence de l'UMP, il aurait mis son bulletin en faveur de Copé. "Il a bousculé les choses ! Je ne pense pas qu'il soit proche de l'extrême droite. On l'a catalogué !", souligne-t-il.

De là à imaginer un retour de Gino Ponin-Ballom dans le giron du parti de l'ancien président Nicolas Sarkozy, qu'il avait soutenu aux présidentielles ? "C'est mon souhait", lâche-t-il, "mais je ne peux pas vous le dire maintenant".

Il en profite pour appeler au "rassemblement" de la droite en vue des municipales. "Il faut se mettre autour de la table", lançant un message à René-Paul Victoria, qui aspire également à se présenter à nouveau. "Mais pas seulement à René-Paul", jure-t-il.

En attendant d'entrer réellement en campagne électorale, Gino Ponin-Ballom ira battre le pavé dimanche prochain, à l'appel du collectif "Tous pour le mariage hommes-femmes", contre le mariage homosexuel. "On ne nous a pas demandés notre avis ! On peut être contre le mariage tout en respectant les homosexuels. C'est la nature qui les a faits comme ça ! Mais je pense à nos enfants", conclut Gino Ponin-Ballom.

Source : http://www.zinfos974.com
 



Gabriel Kenedi

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 12 Octobre 2018 - 07:18 Nxse Paris

Ile de La Réunion | Ile Maurice | Seychelles | Madagascar | Mayotte | Comores