Indian Ocean Times - l' information de l' ocean indien

L'ancien consul honoraire français battu à mort




L'hôtel de ville de Fianarantsoa
L'hôtel de ville de Fianarantsoa
L’ancien diplomate français Jean Louis Minet à été battu à mort, dans la nuit de dimanche à lundi, dans un quartier huppé de la ville de Fianarantsoa. Attaqué dans sa résidence, cet homme de quatre-vingt-cinq ans est décédé suite à ses blessures.

C'est le journal L'Express de Madagascar qui relate les faits : "À des heures tardives de la nuit, aux alentours de 22 heures", cinq bandits armés ont "pris d’assaut le domicile de l’ancien consul. Cet octogénaire était seul dans sa demeure, avec une aide familiale lorsque les bandits ont frappé. Voulant mettre la main sur une importante somme d’argent ainsi que sur des objets de valeur, les malfaiteurs ont mis à sac la maison du Français. Ce dernier ainsi que son employée de maison ont été ligotés pendant que les assaillants fouillaient de fond en comble les pièces. N’ayant pas trouvé ce qu’ils cherchaient, les voleurs se sont du coup déchaînés sur Jean Louis Minet et son aide familiale", laissant Jean-Louis Minet pour mort.
 
Aux alentours de minuit et demie, soit deux heures et demie après les faits, l’aide familiale passée à tabac aux côtés de l’ancien consul, a, tant bien que mal, réussi à défaire ses liens et à donner l'alerte.
 
Très rapidement, des habitants sont venus à la rescousse, mais les brigands s'étaient déjà évanouis dans la nature.
 
L'ancien diplomate français agonisant a été évacué dans un centre hospitalier de la ville, où il est décédé.
 
Une enquête a été ouverte la nuit même du meurtre. À partir des indices et des témoignages glanés sur place, la police a procédé à une triple arrestation. L’implication de ces personnes dans l'homicide resterait toutefois à déterminer.
 
Le nouveau consul honoraire de Fianarantsoa dénonce un acte lâche sur les réseaux sociaux. "C’est honteux de s’en prendre à un ancien de quatre-vingt-cinq ans, malvoyant, et survivant avec un pace maker, et de lui faire subir une véritable torture jusqu’à le tuer", a-t-il écrit dans un statut publié lundi.




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 30 Juillet 2018 - 09:40 Tsaradia prend son envol

Mercredi 15 Novembre 2017 - 19:22 Nouveau service financier via mobile

Ile de La Réunion | Ile Maurice | Seychelles | Madagascar | Mayotte | Comores