Indian Ocean Times - l' information de l' ocean indien

Comores : Polémiques autour de la commission électorale à la veille du début de la campagne des élections législatives et municipales




Le parti présidentiel aux Comores a dénoncé en fin de semaine dernière des "erreurs inacceptables" commises par la commission électorale, à quinze jours du début de la campagne des élections législatives, municipales et celles des conseillers des îles.
 
"Il y a eu des erreurs inacceptables", a affirmé Mohamed Halifa, président du parti présidentiel, l'Union pour le développement des Comores (UPDC).
 
Le président Ikililou Dhoinine a même exprimé son mécontentement envers "l'incompétence" de la commission électorale alors que les représentants de partis politiques venaient l'informer de leurs "graves préoccupations".
 
Des électeurs auraient été rayés des listes électorales ou déplacés de circonscription. Des candidats déclarés d'un parti ont été aussi de façon incompréhensible apparentés à d’autres formations politiques.
 
Et les sept listes en lice des élections municipales de Moroni ont été également frappées d'invalidité, sans que la commission électorale ne puisse expliquer le motif de ces annulations, comme le stipule pourtant expressément le code électoral comorien.
 
Pour rappel, les élections législatives, municipales et des conseillers des îles auront ainsi lieu le 25 janvier 2015 pour le premier tour et le 22 février pour le second tour
 
271.069 électeurs comoriens seront appelés aux urnes, dont 19.368 électeurs à Mohéli, 114.396 à Anjouan et 137.305 en Grande Comore. 708 bureaux de vote sont dénombrés dans l'archipel pour les différents scrutins.



.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 19 Juin 2018 - 07:48 Turkish Airlines arrive aux Comores

Dimanche 3 Septembre 2017 - 09:13 Un vice-président sur tous les fronts

Ile de La Réunion | Ile Maurice | Seychelles | Madagascar | Mayotte | Comores