Indian Ocean Times - l' information de l' ocean indien

Comores : Aucun parti ne détiendrait la majorité à l'assemblée après le deuxième tour des élections législatives




Le second tour des élections législatives aux Comores, qui devait départager dimanche le parti UPCD(1) fidèle au président en place, Ikililou Dhoinine, au parti Juwa(2) de son prédécesseur, l'ex-homme fort de Moroni, Ahmed Abdallah Mohamed Sambi, aujourd'hui dans l'opposition, ne devrait pas permettre à aucun parti d'obtenir la majorité des sièges à l'Assemblée nationale.
 
Les résultats officiels du scrutin législatif sont attendus aux alentours du 6 mars prochain.
 
Pour rappel, le parti Juwa a viré, au soir du premier tour, en tête en Grande Comore et sur l'île d'Anjouan. L'UPCD actuellement au pouvoir devançait de son côté les autres formations politiques sur l'île de Mohéli.
 
33 sièges de députés sont à conquérir dans la nouvelle Assemblée nationale des Comores, mais seuls 24 députés seront élus au suffrage universel direct. Les neuf autres députés seront nommés par leurs pairs des trois parlements de l'archipel.
 
(1) Union pour le développement des Comores
(2) Parti du Soleil



.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 3 Septembre 2017 - 09:13 Un vice-président sur tous les fronts

Vendredi 23 Septembre 2016 - 22:36 L'Union des Comores à Top Résa

Ile de La Réunion | Ile Maurice | Seychelles | Madagascar | Mayotte | Comores