Indian Ocean Times - l' information de l' ocean indien

417 millions de recettes locales annuelles !



La totalité de l’ile est concernée par le tourisme local.


Plage de l'ouest de La Réunion
Plage de l'ouest de La Réunion
Le tourisme local plus fort que le tourisme extérieur

L’Observatoire Régional de l’Ile de La Réunion Tourisme (IRT) a présenté ce matin le résultat de l’étude sur la demande touristique locale à La Réunion.
Il s’agissait d’évaluer le poids du tourisme local en termes de retombées économiques, de comprendre les attentes et d’estimer les recettes.

Après avoir interrogé 5300 réunionnais de 18 ans et plus ( téléphone et online) en 2017, il ressort que près de 4 400 000 séjours (en dehors de son domicile) sont effectués sur une année par les résidents.
Ces derniers engendrent des recettes de l’ordre de 417 millions d’euros. Ajoutés aux 350 millions du tourisme extérieur, le secteur touristique réunionnais pèse plus de 767 millions d’euros annuel en 2017.

Les enseignements
En termes de statistiques, 23% des réunionnais de plus de 18 ans effectuent au moins un séjour par an, majoritairement en décembre puis en juillet.
Cela représente en moyenne, un déplacement mensuel de 142 000 personnes pour 370 000 séjours.

Sur ces séjours, 46% se font en hébergement marchand en moyenne pour 2,1 nuits. La dépense moyenne est estimée à 94 euros par personne par séjour.

Celui-ci est multi-motif. Les réunionnais se déplacent pour les loisirs et les vacances et en profite pour aller voir la famille en même temps.
1 séjour sur 2 se fait en famille (plus de 2 personnes)
Les séjours se font majoritairement dans l’Ouest à 36% puis dans les plaines et les cirques pour 34%, dans le Sud pour 23% et enfin dans le Nord et l’Est pour 7%.

Satisfaction

Les principaux postes de dépenses sont l’hébergement et la restauration.
Les résidents attribuent une note 7,9/10 pour le rapport qualité/prix des hébergements et déplorent leur manque d’équipements ou leur qualité.

Au niveau de la restauration, c’est encore le rapport qualité/prix mais aussi le service qui expriment le plus de critiques avec 30 à 40% d’insatisfactions. Notons que le type de restauration n’est pas précisé ( camion- bars, restaurants, etc.) ce qui peut faire varier l’appréciation de ces critères.

En majorité, les réunionnais donnent donc une note satisfaisante sur leur industrie touristique.
 
L'étude pourra être retrouvée sur http://observatoire.reunion.fr




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 12 Octobre 2018 - 07:18 Nxse Paris

Ile de La Réunion | Ile Maurice | Seychelles | Madagascar | Mayotte | Comores