Une enquête sur le trafic de subutex entre la France et l’île Maurice bientôt sur TF1


Rédigé le Mardi 5 Février 2013 à 09:50 | Lu 747 fois | 0 commentaire(s)



Une enquête sur le trafic de subutex entre la France et l’île Maurice bientôt sur TF1
Une équipe de tournage de l’émission "Sept à huit" d’Harry Roselmack sur TF1 était à Maurice, il y a encore quelques jours, pour faire une enquête sur le trafic de Subutex (substitut de l’héroïne) entre la France et l’île Maurice.
 
La condamnation à 20 années de prison, le jeudi 31 janvier 2013, pour trafic de drogue du français Mathieu Blondeau âgé de 21 ans, sera le fil rouge de ce reportage d'investigation.
 
Une enquête de terrain qui n’a pas été aussi facilitée par les autorités mauriciennes qui ont refusé toutes les autorisations demandées, depuis novembre dernier, par l’équipe de tournage et notamment de pouvoir filmer à l’aéroport international Sir Seewoosagur Ramgoolam de Plaisance. Une décision de refus qui leur est notifiée le lendemain de leur arrivée à l’île Maurice, directement par le Bureau du Premier Ministre.
 
Le journaliste Emmanuel Reitz et un cameraman d’Elephant Production ont toutefois remonté les filières du Subutex depuis Paris, aux mains de Mauriciens résidant en France, et ont également interrogé plusieurs parents dont le fils ou la fille a été arrêté à Maurice, après avoir joué le rôle de "mule" depuis la France pour les trafiquants de drogue.

A Maurice, l’équipe a interviewé plusieurs personnalités de l’île, pour avoir leur avis sur le trafic de subutex entre les deux pays.
 



Nouveau commentaire :








Partager ce site




Ile Maurice
     

Les Seychelles
     

Madagascar
     

Mayotte
     

Les Comores
     

 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile