Indian Ocean Times - l' information de l' ocean indien

Réunion : Le potentiel touristique de l'île de La Réunion défendu à Paris



Jacqueline Farreyrol, sénatrice et présidente de l'Île de La Réunion Tourisme (IRT) poursuit ses démarches auprès du gouvernement français et du cabinet du président de la République. A Paris afin de défendre le potentiel touristique de la destination, elle a pu rencontrer le ministre des Outremers ainsi que le conseiller du président de la République pour les Outremers.


Jacqueline Farreyrol s'est rendue à Paris dans l'objectif de plaider la cause du tourisme à l'île de La Réunion. Au programme de cette semaine de rendez-vous : une rencontre avec Victorin Lurel, ministre des Outre-mers, et avec le conseiller du président de la République pour les Outremers, Marc Vizy.  
 
Au cours de ces entretiens, Jacqueline Farreyrol a notamment interpelé ses interlocuteurs sur les points suivants : 
 
-    la problématique de l’accessibilité au territoire réunionnais pour les touristes des marchés émergents (Chine et Inde), en raison de la politique des visas de l’Etat ;
-    la question de l’ouverture de l'espace aérien pour permettre à la fois une diversification des clientèles et une baisse des tarifs aériens ;

-    la question de l’organisation territoriale et règlementaire dont découle la structuration de l’offre. Il est à noter que le Comité d’Orientation
Stratégique Touristique (COST) qui réunit le président du Conseil Régional, la présidente du Conseil Général, la présidente de l’IRT et le préfet de La Réunion, prend des décisions concertées et consensuelles pour l’avenir du tourisme à La Réunion. Ces décisions sont validées par le préfet.   
 
Jacqueline Farreyrol souhaite que l'Etat puisse se pencher au plus vite sur le cas réunionnais " car il y va du développement du tourisme et donc de l’économie de notre île ", rappelle-t-elle. 
 
Suite à un arrêté ministériel du 7 février 2013, il n'est aujourd'hui plus nécessaire pour les ressortissants sud-africains désireux de se rendre à l'île de La Réunion, d'obtenir un visa de court séjour. Un pas en avant pour la destination avec pour conséquence directe une augmentation de 33 % des visiteurs sud-africains.
Cette avancée pourrait s'étendre à d'autres marchés comme la Chine et l'Inde, avec la mise en place d'une année d'expérimentation pour ces deux territoires. Une proposition qui a reçu l'écoute de Marc Vizy et qui devra être examinée par les ministères concernés.
 



.


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Mai 2017 - 15:58 Le festival de l’image sous-marine

Ile de La Réunion | Ile Maurice | Seychelles | Madagascar | Mayotte | Comores