Indian Ocean Times - l' information de l' ocean indien

Mayotte: "Une nouvelle fuite en avant"




Mayotte: "Une nouvelle fuite en avant"

Une mission sénatoriale a préconisé une nouvelle approche en matière de lutte contre l’immigration clandestine à Mayotte. Les réactions ne se sont pas fait attendre, des membres de l’UMP et du FN ont réagi, certains avec virulence.

Si la majeure partie des clandestins viennent des Comores, le président de la commission des lois du sénat, Jean Pierre Sueur a estimé qu’"il n’y a pas d’autre solution que de revoir nos relations avec les Comores pour maitriser l’immigration". Ce rapport de mission, souligne l’échec de la politique de reconduite à la frontière pour lutter contre l’immigration illégale. Selon les études, 40% des clandestins reconduits retentent leur chance peu de temps après. Depuis 1995, le "visa Balladur" permettait de limiter la circulation entre Mayotte et les Comores. La mission estime qu’il faut trouver "un dispositif plus réaliste" a affirmé le sénateur Sueur en ajoutant que la mission envisageait de "saisir prochainement le ministère des Affaires étrangères sur cette question".

"Un foyer permanent de tensions et d’instabilité" 
Les conclusions de ce rapport ont provoqué des réactions notamment à droite, Christian Cointat (UMP) a fustigé le "visa Balladur" et estimé qu’il fallait "le remplacer par un visa délivré aux détenteurs d’un passeport comorien pour ouvrir un espace de circulation à l’intérieur de l’archipel des Comores" y compris Mayotte, a-t-il dit. 
Autre réaction, celle du Front National qui a dénoncé dans un communiqué "une nouvelle fuite avant" et qui fera de Mayotte "un foyer permanent de tensions et d’instabilité". Le FN réclame que tous les clandestins soient reconduits"systématiquement à la frontière"
Il y a une semaine, le naufrage d’une embarcation avait causé la mort de 7 personnes, dont 4 enfants et 4 disparus. Ce drame va entrainer une accélération des mesures, comme la construction d’un nouveau centre de rétention administrative de Mayotte et de renforcer les effectifs de la police des frontières. La mission a fait 32 propositions pour améliorer la situation de Mayotte en matière de justice, de lutte contre la vie chère, d’éducation ou de finances.





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Septembre 2017 - 10:08 Ouverture du 6ème salon du tourisme de Mayotte

Lundi 30 Mai 2016 - 07:55 7ème édition Salon de la mode de Mayotte

Ile de La Réunion | Ile Maurice | Seychelles | Madagascar | Mayotte | Comores