Indian Ocean Times - l' information de l' ocean indien

Mayotte : Cinq membres du Groupement d'intervention régional entendus lundi par la justice, soupçonnés d'être impliqués dans un trafic de stupéfiants




Mayotte : Cinq membres du Groupement d'intervention régional entendus lundi par la justice, soupçonnés d'être impliqués dans un trafic de stupéfiants
Cinq membres du GIR (Groupement d’intervention régional) seront entendus, lundi 17 juin 2013, par la justice qui les soupçonne d'être impliqués dans un trafic de stupéfiants dans l'île aux parfums, comme le relate le journal France Mayotte.

Parmi les agents des forces de l'ordre, figure l'ancien patron du GIR à Mayotte.

Trois agents seront ainsi auditionnés à Mayotte et deux autres, dont l'ancien patron du GIR, seront entendus dans les bureaux de la direction centrale de la police judiciaire de Nanterre.

Selon le journal France Mayotte, ces auditions ne sont pas en lien direct avec l'affaire Roukia, mais pourraient permettre à la justice de décrypter le fonctionnement du GIR et comprendre comment le drame a pu se nouer.

Le corps sans vie de Roukia, âgée de 18 ans, a été retrouvé le 15 janvier 2011, à moitié enterré dans le Nord de Mamoudzou.

La jeune lycéenne est morte par overdose d'héroïne, drogue dure qui aurait été indirectement réintroduite sur le marché local par des membres des forces de l'ordre de Mayotte appartenant au GIR, par le biais d'indics ou "tontons".

Pour rappel, la Commission consultative du secret de la défense nationale (CCSDN) s'est prononcée défavorablement à la déclassification de documents du ministère de l'Intérieur, dans le sillage de l'affaire "Roukia" le 18 avril dernier.

L'avis de la CCSDN, rendu le 18 avril, a été publié au Journal officiel, le 3 mai 2013.



Assani Badrudin

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Septembre 2017 - 10:08 Ouverture du 6ème salon du tourisme de Mayotte

Lundi 30 Mai 2016 - 07:55 7ème édition Salon de la mode de Mayotte

Ile de La Réunion | Ile Maurice | Seychelles | Madagascar | Mayotte | Comores