Indian Ocean Times - l' information de l' ocean indien

Maurice : L'offshore mauricien en plein essor




Selon les derniers chiffres, les activités du centre financier mauricien offshore dénombraient à la fin avril 2015 22.683 entreprises, avec notamment environ 1.000 sociétés qui ont été ainsi créées durant les quatre premiers mois de l'année 2015.
 
10.580 entreprises offshore détenaient ainsi une licence GBL1(a) alors que 11.193 sociétés étaient en possession d'une licence GBL2(b) pour opérer. Les fonds d'investissement représentaient de leur côté 910 entités.
 
(a) La GBL1 (Global Business Company Licence 1) est une société résidente fiscalement bénéficiant de la non-double imposition. Les entreprises sous licence GBC1 sont obligées d’opérer en dehors des frontières de l'île Maurice, même si certaines opérations assimilables à leurs activités principales peuvent être effectuées via des résidents locaux.
 
(b) La GBC2 (Global Business Company Licence 2) une société exemptée d’impôts, mais qui n’a pas accès aux avantages des conventions fiscales. Cette société peut exercer la plupart des activités commerciales, hormis les services bancaires et financiers, les services de prête-nom, les services d’administrateur, de secrétariat et de tutelle. La GBC 2 doit déclarer un siège social et un représentant à l'île Maurice.



.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 13 Septembre 2017 - 20:55 Saudi Arabian Airlines arrive à Maurice

Samedi 2 Septembre 2017 - 14:02 Véranda: Jamais deux sans trois!

Ile de La Réunion | Ile Maurice | Seychelles | Madagascar | Mayotte | Comores