Indian Ocean Times - l' information de l' ocean indien

Madagascar : Un tribunal spécial pour juger les trafiquants de bois de rose dans la Grande Ile




Le Premier ministre malgache, Jean Ravelonarivo, a dernièrement réaffirmé sa volonté de lutter contre la corruption et les trafics qui sévissent dans la Grande Ile.
 
Concernant le trafic de bois de rose, le locataire du palais de Mahazoarivo a ainsi fait part de la création d'un tribunal spécial en charge de juger ceux qui s'adonnent illégalement à ce trafic à Madagascar. "Ce tribunal sera mis en place d’ici à un mois et demi ou deux mois", a affirmé Jean Ravelonarivo.
 
Pour rappel, le bois de rose, espèce protégée et menacée d'extinction, est au cœur d'un trafic prohibé à destination de l'Asie. Les trafiquants exploitent un juteux marché parallèle où le kilo de bois précieux se vend aux alentours des 500 dollars (462 euros).
 
Les autorités malgaches veulent notamment s'appuyer pour lutter contre ce trafic sur l'ordonnance du 8 août 2011 qui sanctionne durement les personnes impliquées dans le commerce illégal de bois de rose, avec une peine d'emprisonnement de deux à cinq ans.
 
Un décret promulgué le 31 mars 2010 à Madagascar interdit la coupe et le commerce de bois de rose et d’ébène.



.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 14 Février 2017 - 07:22 Un hôtel Novotel à Madagascar

Ile de La Réunion | Ile Maurice | Seychelles | Madagascar | Mayotte | Comores