Indian Ocean Times - l' information de l' ocean indien

Madagascar Réconciliation nationale : Hery Rajaonarimampianina fustige sévèrement la position de retrait adoptée par Andry Rajoelina et Albert Zafy




Alors que l'ancien président de la Transition, Andry Rajoelina, et l'ex-président Albert Zafy ont décidé à la mi-février de claquer la porte et de ne plus s'associer dorénavant aux discussions pour la réconciliation nationale, placées sous l'égide des églises chrétiennes de Madagascar (FFKM), aux côtés de l'actuel président, mais aussi autour de Marc Ravalomanana et de Didier Ratsiraka, Hery Rajaonarimampianina a dernièrement sévèrement fustigé la position adoptée par ses deux prédécesseurs.
 
"Il faut vivre la réconciliation nationale. La réconciliation est un devoir et un effort qui doit être assumé par tout citoyen et un processus auquel tout un chacun doit adhérer", a affirmé le président malgache, Hery Rajaonarimampianina.
 
"La réconciliation ne doit pas être régie par une loi ou une règle. Y adhérer ne doit pas être une obligation. Cela ne sert à rien de s’attarder à critiquer la forme ou la manière d’y parvenir ou de conduire le processus ou de pointer du doigt ce qui ne va pas", a encore déclaré l'actuel président en exercice à l'attention de ceux qui ont choisi la voie du retrait.



.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 14 Février 2017 - 07:22 Un hôtel Novotel à Madagascar

Ile de La Réunion | Ile Maurice | Seychelles | Madagascar | Mayotte | Comores