Indian Ocean Times - l' information de l' ocean indien

Madagascar : Marc Ravalomanana suspend pour une durée indéterminée sa participation au processus de réconciliation nationale




L'ancien président malgache, Marc Ravalomanana, toujours en résidence surveillée, mais libre de ses déplacements dans le pays, a décidé lundi soir de se retirer immédiatement du processus de réconciliation nationale en cours dans la Grande Ile, et ce, pour une durée indéterminée.
 
Samedi dernier, Marc Ravalomanana avait été interdit par les autorités de prendre la parole et d'assister à un meeting politique à Antsirabe, la troisième plus grande ville de Madagascar.
 
"A quoi sert ce processus si je suis victime d’un acharnement et que l’on m’interdit de m’exprimer en public, même devant mes partisans ? Pour l’instant, je suspends ma participation au processus de réconciliation nationale puisqu’à mon avis, le régime me traite comme un véritable prisonnier. D’ailleurs, si cette situation ne s’améliore pas et si le régime ne fait aucun effort pour mettre fin à toutes ces restrictions, il se pourrait que je quitte prochainement le processus", a affirmé Marc Ravalomanana.
 
Pour rappel, Albert Zafy et Andry Rajoelina avaient déjà claqué la porte à la mi-février des réunions placées sous l'égide des églises chrétiennes de Madagascar (FFKM).
 
Le président en exercice, Hery Rajaonarimampianina, et les quatre anciens présidents à savoir Andry Rajoelina, Marc Ravalomanana, Didier Ratsiraka et Albert Zafy avaient entamé depuis le mois de décembre 2014 des pourparlers autour de la réconciliation nationale de toutes les forces politiques en présence dans la Grande Ile.



.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 14 Février 2017 - 07:22 Un hôtel Novotel à Madagascar

Ile de La Réunion | Ile Maurice | Seychelles | Madagascar | Mayotte | Comores