Madagascar : Le gouvernement de Rajaonarimampianina serait menacé d'un coup d'état


Rédigé le Samedi 1 Février 2014 à 14:00 | Lu 825 fois | 3 commentaire(s)



photo : lexpress.mada.com
photo : lexpress.mada.com
Une crise politique pourrait secouer le nouveau gouvernement dirigé par le Président de la République, Hery Rajaonarimampianina, au cours de cette année. Bien que le nouveau président soit élu lors des récentes élections démocratiques, toutefois, un coup d'état n'est pas à écarter à Madagascar.

C'est ce que révèle une étude réalisée par le journal américain, The Washington Post. Cette étude est basée entre autres sur le système politique.

Des tensions ont déjà éclaté entre les proches du parti d'Andry Rajoelina à ceux du président Rajaonarimampianina. Les proches du chef d'Etat sont partis en guerre contre les collaborateurs du clan de Rajoelina. Le danger potentiel pour le nouveau gouvernement est plutôt socio-économique que d'ordre politique estime le journal L'Express de Madagscar.

Selon un observateur politique local, le Fonds Monétaire International (FMI) prendrait au moins six mois à faire l'évaluation du dossier malgache. Un déblocage de fonds se fera qu'en 2015. Ce qui pourrait débourser à une dépréciation du monétaire malgache et par la suite, entraînerait une inflation. Cela, estime-t-il, pourrait éventuellement provoquer une "émeute de la faim" et une situation à laquelle pourrait profiter les opposants du régime de Rajaonarimampianina.




1.Posté par nambinina le 01/02/2014 17:35 (depuis mobile)
Quelle est donc cet acharnement a vouloir absolument compter sur le FMI. Maintenant qu'il est la il devrait plutôt prévenir la population que nous allons passer des jours difficiles car il est impossible de changer les choses en un clin d'oeil.

2.Posté par nambinina le 01/02/2014 17:35 (depuis mobile)
Quelle est donc cet acharnement a vouloir absolument compter sur le FMI. Maintenant qu''il est la il devrait plutôt prévenir la population que nous allons passer des jours difficiles car il est impossible de changer les choses en un clin d''oeil.

3.Posté par jack le 04/02/2014 10:06
C'est normal et logique, si le Président actuel ne considère pas la majorité parlementaire, si son HVM est tetu, il sera normal qu'il sera empêché par tout le moyen selon la constitution Malagasy, au moins est-il possible de changer la constitution actuelle ( c'est de l'UTOPIE). Donc gare aux HVM.

Nouveau commentaire :








Partager ce site




Ile Maurice
     

Les Seychelles
     

Madagascar
     


Les Comores
     

 
Facebook
Twitter
Rss
Mobile