Indian Ocean Times - l' information de l' ocean indien

Madagascar : L'ancien président de la Transition, Andry Rajoelina, ne reconnaît pas la légitimité du nouveau Premier ministre




L'ancien président de la Transition de 2009 à 2014, Andry Rajoelina, a dernièrement affirmé ne pas reconnaître la légitimité du nouveau Premier ministre de la Grande Ile, Jean Ravelonarivo, nommé mercredi dernier tard dans la soirée par le président de République, Hery Rajaonarimampianina, en remplacement de Kolo Roger.
 
Andry Rajoelina soutient ainsi que le choix du nouveau locataire du palais de Mahazoarivo n'a pas été fait selon l'article 54 de la Constitution qui précise que c'est au parti ou groupe politique majoritaire sur les bancs de l'Assemblée nationale de présenter ses candidats au chef de l'Etat.
 
"Nous appelons le président à respecter la Constitution. Nous appelons le peuple malgache à être témoin de la situation actuelle. Et nous appelons la communauté internationale à constater les agissements concernant la nomination du Premier ministre. Donc, en conclusion, nous n’acceptons pas la nomination du Premier ministre", a déclaré l'ancien président de la Transition.
 
Pour rappel, quatre partis politiques de la coalition d’opposition à Madagascar soutiennent avoir une majorité à l’Assemblée nationale de 80 députés. Alors que dans le même temps, la Plateforme pour la majorité présidentielle (PMP) qui s'est engagée derrière la politique gouvernementale revendique toujours 112 élus acquis à sa cause sur 151...



.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 14 Février 2017 - 07:22 Un hôtel Novotel à Madagascar

Ile de La Réunion | Ile Maurice | Seychelles | Madagascar | Mayotte | Comores