Indian Ocean Times - l' information de l' ocean indien

Madagascar : L'ancien président, Marc Ravalomanana, appelle le président et les députés frondeurs à enterrer la hache de guerre




Alors que Marc Ravalomanana a bénéficié au début du mois de mai d'une levée totale de son assignation en résidence surveillée qui était effective depuis son retour d'exil en octobre 2014, l'ancien président malgache déchu en 2009 invite le président et les députés frondeurs à enterrer la hache de guerre.
 
En ces temps politiques troublés, l'ancien homme fort de Madagascar appelle au dialogue entre les deux parties et qu'un pacte de stabilité pour le pays soit acté entre les différents protagonistes. Marc Ravalomanana a également déclaré n'être ni pour une destitution du président, ni pour une dissolution de l'Assemblée nationale par Hery Rajaonarimampianina, comme l'autorise la constitution.
 
Pour rappel, 121 députés des 151 élus siégeant à l'Assemblée nationale de Madagascar ont voté à une très large majorité mardi dernier pour la destitution du président malgache Hery Rajaonarimampianina. Les parlementaires de la Chambre basse accusent le chef de l'Etat d'avoir violé la constitution du pays.
La Haute Cour constitutionnelle doit se prononcer à la mi-juin sur la procédure de déchéance engagée.



.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 14 Février 2017 - 07:22 Un hôtel Novotel à Madagascar

Ile de La Réunion | Ile Maurice | Seychelles | Madagascar | Mayotte | Comores