Indian Ocean Times - l' information de l' ocean indien

Madagascar : A la chasse biométrique pour traquer les fonctionnaires fantômes dans la Grande Ile




Les autorités malgaches s'apprêtent à donner un coup de pied dans la fourmilière de la fonction publique de Madagascar. Un recensement biométrique - auquel va collaborer l'Union européenne - avec relevés d'empreintes digitales permettra d'ici six mois de comptabiliser précisément le nombre de fonctionnaires dans la Grande Ile.
 
Ainsi, environ 10.000 fonctionnaires malgaches seraient considérés par l'administration comme "fantômes". Ces fonctionnaires "fantômes" qui ne travaillent plus dans les ministères continueraient toutefois à percevoir leur salaire et parmi eux sont même dénombrées des personnes décédées, dont les proches n'ont pas déclaré leur décès aux autorités compétentes.
 
Ce sont ainsi quelque 300.000 millions d'ariarys* par mois qui sont dépensés depuis 2009 par le Trésor public pour des charges salariales qui n'ont pas lieu d'exister.
 
La fonction publique comptabilisait quelque 124.000 fonctionnaires répertoriés en 2006 et près de 165.000 aujourd'hui. L'Etat malgache doit également débourser chaque mois entre 90 et 100 milliards d'ariarys pour le traitement des fonctionnaires en activité et ceux déjà à la retraite.
 
* Un euro équivaut environ à 3.216 ariarys



.

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 14 Février 2017 - 07:22 Un hôtel Novotel à Madagascar

Ile de La Réunion | Ile Maurice | Seychelles | Madagascar | Mayotte | Comores