Indian Ocean Times - l' information de l' ocean indien

La Réunion : St-Louis, la Chambre des comptes débloque les salaires du personnel communal




La Réunion : St-Louis, la Chambre des comptes débloque les salaires du personnel communal
La mairie de Saint-Louis joue une nouvelle fois avec le feu. Suite à la transmission du préfet, le 1er octobre, pour avis de la décision modificative, du budget principal 2012 de la commune, l'institution financière voit rouge. Encore une fois.

Le budget modificatif de septembre dernier voté par les élus saint-louisiens "comporte des insincérités", admet l'avis du rapporteur de la Chambre régionale des comptes.

Voilà qui n'arrange pas le rétablissement des comptes de la commune. Pire, l'obligation qui est faite à toute collectivité de payer ses employés a contraint la Chambre des comptes à creuser de 3,2 millions d'euros un déficit aujourd'hui porté à 12.865.341 euros exactement.

Suivant les estimations établies sur la base des effectifs arrêtés au 31 octobre, la Chambre évalue à 750.000 euros le manque budgétaire pour le CCAS, à 1,4 million d'euros pour le mandatement des salaires du personnel communal et à 300.000 euros le manque budgétaire pour la caisse des écoles (après une première rallonge de 400.000 euros de la commune en septembre).

L'avis de la CRC montre l'étendue des imprévisions. "Il apparaît que les crédits prévus pour l'exercice 2012 ont été exécutés en totalité dès le mois de septembre". Cette "insuffisance traduit l'incapacité de la commune à respecter ses engagements pris sur la réduction des dépenses de personnel dans le cadre du plan de redressement de l'équilibre budgétaire". Une feuille de route que promettait de respecter encore hier Claude Hoarau dans un communiqué.

"Exclure tout nouveau recrutement et tout renouvellement de contrats"

En conséquence, c'est de façon arbitraire que la CRC ordonne la création de lignes budgétaires exceptionnelles pour permettre aux salaires d'être versés.

Dans le détail, assurer l'ensemble des rémunérations des agents communaux jusqu'à la fin de l'année oblige la CRC à augmenter les crédits du compte "caisse des écoles" de 700.000 euros (pour le porter de 1,4 million à 2,12 millions d'euros), le compte du CCAS de 750.000 euros (passant ainsi de 2,5 à 3,2 millions) et augmenter le chapitre "charges de personnel" de 1,9 million d'euros.

Avec cette nouvelle intervention musclée, la CRC supplie Claude Hoarau d'"exclure tout nouveau recrutement et tout renouvellement de contrats".

Source : http://www.zinfos974.com



Ludovic Grondin

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 8 Septembre 2017 - 15:10 L'IRT fait gagner une voiture

Ile de La Réunion | Ile Maurice | Seychelles | Madagascar | Mayotte | Comores