Indian Ocean Times - l' information de l' ocean indien

La Réunion : Le Conseil général n'entend pas remettre en cause le dispositif "chèque marmaille"




La Réunion : Le Conseil général n'entend pas remettre en cause le dispositif "chèque marmaille"
En parallèle de discussions entamées entre des manifestants soutenus par la FDPE (Fédération Départementale de la Petite Enfance) et la conseillère générale, Pascaline Chéreau-Némazine, le groupe Objectif Réunion et apparentés a déposé ce matin, lors de l'assemblée plénière du Conseil général, une motion portant sur le "chèque marmaille", et plus globalement sur l'inquiétude soulevée par certaines structures de la petite enfance.

Nassimah Dindar a d'abord admis l'idée qu'une réflexion autour du "chèque marmaille" devait être engagée pour faciliter le dispositif. Elle a d'ailleurs expliqué que l'année prochaine, le chèque sera donné directement aux parents pour payer les crèches, "on gagnera en temps et en lisibilité", a-t-elle indiqué.

Toutefois, la présidente a souhaité rappeler les responsabilités de chacun en pointant clairement du doigt les maires. "Je dois rappeler ce que dit la loi. Aux maires d'assurer le mode d'accueil des enfants de 0 à 6 ans. Il appartient aussi aux communes de mettre en place les structures nécessaires. Au Conseil général l'obligation de donner les agréments aux assistants maternels (…) Ne faisons pas croire aux gens qu'ils vont perdre leur emploi. 6,5 millions d'euros apparaissent dans ce budget primitif 2013 pour aider les parents et les communes", a-t-elle expliqué.

Quant aux manifestants actuellement devant les grilles du Palais de la Source, "M. Nages, président de la FDPE, porte une délégation. Il est lui même gestionnaire de sept crèches. Je vous propose de voir les documents ici, dans nos services, et de voir la réalité, la structuration de toutes les crèches. Je veux que ce soit les parents qui soient aidés. En 2011, le Conseil général a payé aux crèches 4,9 millions d'euros,, et en 2012, 7,7 millions d'euros", indique Nassimah Dindar.

Ibrahim Dindar a enfin précisé que si le dispositif "chèque marmaille" peut faire l'objet d'un bilan, bien que très récent, "je ne crois pas que l'on puisse mettre en doute son efficacité".

Source : http://www.zinfos974.com



Melanie Roddier

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 16 Novembre 2017 - 15:35 Nespresso a le vent en poupe

Jeudi 16 Novembre 2017 - 15:12 Ateliers pour les jeunes

Ile de La Réunion | Ile Maurice | Seychelles | Madagascar | Mayotte | Comores