Indian Ocean Times - l' information de l' ocean indien

Au congrès des maires, Victorin Lurel n'oublie pas d'où il vient



Ça y est, des centaines de maires et d'élus qui convergent de toute la France se donnent rendez-vous à Paris pour le 95e Congrès des maires. Hier, en introduction de ce rassemblement traditionnellement tourné vers l'outre-mer, le ministre Victorin Lurel a tenté d'établir un rapport direct et franc avec les élus de ces territoires. Il n'a pas manqué de rappeler qu'il était, lui aussi, passé par ces mandats d'élu de proximité avant d'être appelé au gouvernement. Voici un extrait de son discours :


Au congrès des maires, Victorin Lurel n'oublie pas d'où il vient
"Mesdames et messieurs les maires, vous les premiers élus de proximité, qui êtes à ce titre en première ligne pour répondre aux attentes, voire aux angoisses, de nos concitoyens des outre-mer durement touchés par la crise, je tiens à vous rappeler l’importance que le ministre que je suis accorde à la relation à entretenir avec les élus. Avec l’ensemble des élus.

Depuis ma nomination, suivant en cela la volonté du président de la République et du Premier ministre d’instaurer une méthode de gouvernement fondée sur le dialogue et la concertation, je me suis attaché à nouer une relation de respect et de confiance avec les élus des outre-mer.

Dès les toutes premières semaines, je me suis fait un devoir de recevoir en tête à tête l’ensemble des parlementaires des outre-mer, députés et sénateurs. Et depuis lors, je ne compte plus les occasions que nous avons eues de nous réunir pour échanger nos opinions, pour les confronter parfois, pour les faire converger souvent. (...) Au-delà des parlementaires, je l’ai dit et je le redis ici devant vous, le ministère des Outre-mer est la maison des élus. Votre maison.

En six mois, j’ai aussi reçu l’ensemble, ou presque, des présidents des collectivités, ainsi que de très nombreux maires. J’ai longtemps été à votre place. Conseiller général, maire, puis député et président de Région. Et je n’oublie pas. Je sais par expérience que ce n’était, ni la pratique, ni forcément l’usage, d’entretenir un lien aussi étroit avec les élus de tout bord.(...)

Cette méthode sera d’autant plus nécessaire que nous avons devant nous de nombreux défis à relever pour mettre en œuvre les engagements du président de la République : les 60 engagements pour la France, qui ont tous vocation à être appliqués dans nos territoires, et les 30 engagements pris spécifiquement envers les outre-mer.
Plusieurs chantiers importants nous occuperont dans les prochains mois, comme la loi de modernisation agricole et son volet outre-mer, la réforme de l’octroi de mer, la réforme du financement de nos économies - avec l’évaluation en 2013 des dispositifs de défiscalisation - ou encore la nouvelle étape de la décentralisation.

Sur ce dernier point, vous savez combien les outre-mer sont un laboratoire et vous aurez, vous élus, à faire entendre votre voix car il s’agit d’améliorer dans nos territoires le fonctionnement de nos institutions dans le cadre de la République."

Source : http://www.zinfos974.com



.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 21 Octobre 2017 - 10:44 Une convention d'action

Jeudi 12 Octobre 2017 - 20:31 Suite sur mer

Ile de La Réunion | Ile Maurice | Seychelles | Madagascar | Mayotte | Comores