Indian Ocean Times - l' information de l' ocean indien

A table au Nouvel an, découvrez le fameux "hanim-pitoloha"



Une tradition de l'océan indien


Le koban-dravina ou Koba
Le koban-dravina ou Koba
Comme la plupart des destinations du monde, Madagascar a sa façon de célébrer le Nouvel An, un instant si particulier. Ainsi chez les malgaches, il est de coutume de servir le fameux "hanim-pitoloha", un menu à 7 ingrédients.

"Hanim-pitoloha" est une référence à l’abondance, l’occasion de manger à volonté et sans restriction. Pour l'histoire, le "hanim-pitoloha" était servi aux rois et reines de Madagascar. Du «  vorombe sy henakisoa » (dinde ou oie et porc), « amalona sy henakisoa » (anguille et porc), « varanga » (filet de zébu désossé longuement cuit à l’eau afin d’ obtenir une sorte de pâté), « hen’omby ritra » (viande bœuf cuit sans ajout d’épices ou condiments quelconque)  et « henan-janak’omby sy tsaramaso » (viande de veau aux haricots), étaient des menus de choix.

Le fameux "ro mazava" très prisé des locaux et des touristes accompagne ces plats.  Il s'agit d'un bouillon obtenu avec de la viande de bœuf, des brèdes, du gigembre et de l'angivy", cuits ensemble à petit feu pendant au moins 1h 30.   

Et en guise de dessert sera servi le fameux "koban- dravina" un gâteau typique et succulent. Ce dessert est fait de pâte d'arachide sucrée ceinturée de farine de riz, puis entourée de feuilles de bananes, que l'on a fait cuire pendant 48 heures avant d'être servi chaud ou froid.
 
Aujourd'hui, plusieurs établissements hôteliers de la Grande île proposent le "hanim-pitoloha" au menu du Nouvel An. Chez les familles malgaches, si les sept plats royaux ne sont pas retenus, il est toujours de coutume de servir différents plats le 1er janvier. Ils savent pargaitement concocter les produits du terroir et en faire un véritable festin...




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 14 Février 2017 - 07:22 Un hôtel Novotel à Madagascar

Ile de La Réunion | Ile Maurice | Seychelles | Madagascar | Mayotte | Comores