Indian Ocean Times - l' information de l' ocean indien

7ème édition Salon de la mode de Mayotte



Le compte à rebours est désormais lancé


Défilé de la 6ème édition de la mode de Mayotte
Défilé de la 6ème édition de la mode de Mayotte
En prélude à sa 7e édition, le Salon de la mode de Mayotte a invité les acteurs locaux majeurs et médias de l’Île de la Réunion à venir assister à l’hôtel Saint-Denis, le samedi 28 mai, à la remise du premier prix de l’édition 2015 du Salon de la mode de Mayotte à une talentueuse styliste réunionnaise, Maria Rousset.

Pour remercier les stylistes réunionnais de leur fidélité, et parce que le premier prix a été remporté ces deux dernières années par une représentante de l’île au volcan, Erika Vembouly ayant précédé Maria, l’association ALCOI Salon de la mode Mayotte s’est déplacée pour venir récompenser la gagnante.
Sa présidente, Wardat Monjoin a vu grand puisque c’est Patrick De Greef, le pdg des montres Luxius-Suisse, lui-même qui reviendra remettre ce prix somptueux ; une montre Luxius Smart Fashion en or plaqué 18 ct avec une composante digitale dont le modèle de très haut luxe en or avec diamants et mouvement tourbillon mécanique a été présenté au Grand Prix d’Horlogerie de Genève.
Le public a découvert la superbe création de Maria Rousset, symbole élégant et intemporel du vivier de talents dont regorge l’Océan Indien. Car c’est bien de l’avenir de la filière mode et textile dans l’océan indien dont il est question ici ; ainsi, en parallèle à l’exposition de la robe, le défilé a démontré, s’il en était besoin à quel point l’Île est riche de talents.

Portée par ALCOI Salon de la mode de Mayotte qui regroupe depuis six ans ce qui se fait de meilleur en termes de stylisme et de savoir-faire artisanal, la mode dans l’Océan Indien a révélé, non seulement un vivier de talents, mais aussi un immense potentiel de développement. Mayotte, Anjouan, Grande-Comore, Madagascar, La Réunion, Rodrigues…
La majeure partie des îles de notre région étaient représentées lors du 6e Salon organisé à Mamoudzou en octobre dernier. Lors de la précédente édition, le Kenya s’était également invité à la fête. La sélection de Moinecha Hariti à l’issue du salon a démontré combien la création océano-indienne avait toute sa place sur la planète mode lors de sa participation au FIMA (Festival International de la Mode Africaine)
Il s’agit d’un atout de poids pour l’image des Iles Vanille.




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 1 Mars 2016 - 05:00 Mayotte à l’ITB Berlin

Ile de La Réunion | Ile Maurice | Seychelles | Madagascar | Mayotte | Comores